105 203 visites 1 visiteur

Période de 1975 à 1985

Enfin, de la stabilité ! Après des décennies entières à faire des allers retours entre niveau district et plus haut niveau régional, après avoir fait plusieurs fois l’ascenseur sur plusieurs niveaux, le FCS Rumilly trouva des années 70 aux années 75 un équilibre et se stabilisa au niveau Promotion d’Honneur. La décennie qui va suivre, de 1975 à 1985 verra les Rumilliens s’affirmer encore, et s’installer enfin au niveau Honneur.

                Tout commença donc avec cette remarquable accession au niveau Honneur, après que le l’équipe ait terminé championne du championnat Promotion d’Honneur Nord lors de la saison 1974-1975, sous l’impulsion du tout nouvel entraineur, A. Wozniak. Dans l’euphorie et grâce à l’émulation suscitée par cette montée, le club allait créer pour la première fois de son histoire une équipe 3 pour la saison 1975-1976, tant les licenciés seniors devinrent nombreux.  Ainsi, le nombre d’équipes engagées par le club en championnat se porte désormais à 10 : 3 équipes seniors, 1 équipe seniors 1 75 76junior, 2 équipes cadets, 2 équipes minimes, et 2 équipes pupilles. Il ne faut pas oublier non plus, bien que non engagée en championnat, une Ecole de Football toujours plus dynamique orchestrée par son créateur, A. Veyrat. Revenons-en à l’équipe fanion, qui débutera brillamment cette saison en bousculant toute la hiérarchie, au point de finir en tête de la phase aller devant Annecy, Valence, Mont Blanc, Thonon.. Moins en réussite sur la deuxième partie de saison, l’équipe fanion reculera mais terminera tout de même à une très honorable 6ème place au plus haut niveau régional, à l’image d’un super derby remporté 2-1 face à Annecy devant 800 spectateurs aux Grangettes ! Pari réussi par le président Sublet et son staff, pour la première fois de son histoire, Rumilly se maintient en Honneur !

De son côté, l’équipe réserve se maintient en 1ère série, pendant que les juniors font mieux : ils remportent le championnat de Haute Savoie et accèdent eux aussi à la Ligue, avec des jeunes pousses qui allaient écrire une grande page de l’histoire du club : B.Vellut (actuel président) , Servettaz, Bau, Tosco, Charvier..

Les festivités de la saison 1975-1976 terminées, place au football à nouveau, avec une nouvelle saison riche qui s’annonce pour l’équipe première : dans leur poule, les pensionnaires d’A. Wozniak allaient retrouver Valence, Grenoble, Thonon, Annemasse, Feyzin, Montélimar, O.Lyon, Villefranche, Annecy. Mais cette saison, les seniors 1 ne seront pas seul à faire briller le maillot le maillot rumillien à l’échelle régionale ! Les Juniors, sous la direction de M. Gallo, auront également à cœur de représenter dignement l’Albanais dans une poule qui les verra affronter Rilleux, Norcat, Echirolles, Valence, Tassin, Roman, Croles, Oyonnax, Grenoble, Vénissieux, Chambéry, etc.. Au terme d’une saison 76-77 à se déplacer partout dans la région grâce à de nombreux bénévoles, mais aussi au recours pour une des premières fois à des agences de voyage, le bilan des différents équipes fut positif, car garant de stabilité ! L’équipe fanion terminait 10ème sur 14 à l’issue d’un parcours difficile, mais assurait son maintien ! La réserve également en se positionnant 6ème de 1ère série, et les Juniors A 6ème eux aussi du célèbre championnat Critérium Juniors(Niveau Ligue).

ecole foot 1976 1977

 

L’équipe fanion allait se maintenir encore une saison, mais malheureusement toutes les belles histoires  ont une fine. Comme pour rappeler tout ce qu’A.Wozniak aura apporté au club, la première saison sans lui -1978-1979- voit une équipe en grande difficulté, qui malgré tout son courage échouera à deux places du maintien. Retour en honneur. Le contrecoup est difficile à encaisser, et le club voit démissionner le président emblématique qu’aurait été M. Sublet, qui aura permit à son club de s’installer plus haut dans la hiérarchie. Avec lui, J. Sonnerat se retire, après 28 ans à gérer la trésorerie. Les belles histoires sont toujours faites de rencontres, d’arrivées, de départ, d’échanges, de voyages, d’amour et de nostalgie. Il en est de même à Rumilly.


Un nouveau bureau est donc élu, et l’on voit M. Bonifaci nommé président,  G.Dupassieux secrétaire, et J.C David trésorier. A l’échelle des jeunes, des noms nouveaux au club choisissaient de continuer une aventure que certains allaient poursuivre longtemps : Messieurs Aigon, Popp, Piccon, Lamaison, Vellut, Grillet, Roux, Guilbert. Côté seniors,  Dupassieux poursuivra l’aventure, assisté de J. Chavier et B.Navet, pendant que l’équipe 1 voit un entraineur de valeur arriver : P.Champ, ex pro de Nîmes et Alès, 12 fois international Junior.. Sans aucun doute, l’arrivée de cet homme aura été l’évenement marquant qui permettra à Rumilly de rebondir après une descente, là où toutes les fois précédentes le club s’était effondré. En effet, l’équipe fanion terminera d’abord 5ème de Promotion d’Honneur Nord lors de la saison 1979-1980, grâce à des nouveaux cadres comme Rochet, Chal, Servettaz, Perrissoud, ou encore à l’intégration de  de nombreux juniors ayant fait leurs armes en critérium : B.Vellut, Magnin, Soudan, Truffet. Fort de cette dynamique, le club  évite ainsi une avalanche de descentes similaire à ce qu’elle avait connu 15 ans plus tôt, en descendant en 4 saisons du niveau honneur au niveau district ! Mieux que ça, dès la saison suivante, 1980-1981, le club termine champion de Promotion, d’Honneur Nord et regagnent sa place en élite régionale, au niveau Honneur.

Toujours en quête de stabilité, les Rumilliens resteront en Honneur 3 saisons, avant de redescendre lors de la saison 1983-1984, en Promotion d’Honneur. En 1984-1985, les rumilliens terminent 4ème de la Promotion d’honneur A, et ne réussissent donc pas à accéder au niveau supérieur. Pour autant, ils n’évolueront plus en Promotion d’Honneur, la fédération française choisissant de corriger l’appellation de certains championnats. C’est donc en Honneur Régional (niveau équivalent, et appellation toujours d’actualité), que Rumilly continuera à tracer son chemin. Bien loin ,tout de même, des détours et des retours endistrict que le club a pu connaitre -pour la dernière fois- presque 20 ans plus tôt (saison 1967-1968).

seniors 81 82